Créativité

Quelle place pour la créativité dans l’éducation ?

  • Apprendre
  • Créativité
  • Education
  • enseignement
  • Innovation
  • Pédagogie
0 commentaires Temps de lecture estimé : 3 min
Quelle place pour la créativité dans l’éducation ?

« L’école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non
de les former en spécialiste. »
Albert Einstein

Les 3 qualités les plus recherchées par les recruteurs à l’horizon 2020 seront :

1- la résolution de problèmes 

2- l’esprit critique

3- la créativité

Ce n’est pas moi qui le dis, mais une étude très sérieuserévélée en 2016 au forum économique mondial de Davos. Les grands acteurs économiques semblent donc plutôt d’accord pour remettre la Créativité au cœur de l’éducation. Et c’est une très bonne nouvelle.

L’enfant, une figure naturellement créative

« Dis Maman, pourquoi la vieille dame a de la barbe comme Papa? » Qui n’a jamais ri sous cape en entendant un bambin balancer un tel pavé dans la mare?

L’enfant partage de manière très spontanée ses émotions, son étonnement… Il a confiance et ne doute pas de lui-même, contrairement aux adultes qui ont peur d’être jugés.

Chez Créargie, lorsque nous animons des groupes de créativité, nous donnons aux participants les moyens de convoquer 3 personnages qui sont enfouis en eux : le fou, le poète et… l’enfant, précisément !

L’idéal serait de rester toujours un enfant.

Notre école tue t-elle la créativité ?

Un enfant de 4 ans pose en moyenne 100 questions par jour. A 7 ans déjà, c’est beaucoup moins. Alors que s’est-il passé ?

A partir de 1860, ce sont les besoins industriels qui ont nécessité l’instruction de masse. D’ailleurs, ce sont les méthodes industrielles qui ont présidé à l’organisation de l’école publique : standardisation, conformité, division du travail, production de lots…

Les disciplines ont été hiérarchisées : maths et sciences d’abord, humanités ensuite, et les arts enfin. 

D’ailleurs, aucun de mes étudiants de grande école n’a entendu parler de créativité durant son cursus scolaire. Lorsqu’ils découvrent cette discipline, leur accueil très enthousiaste montre bien qu’il s’agit d’une attente latente et forte

Eduquons maintenant nos enfants à la créativité !

C’est la séquence des 3 oui.

  • OUI, la créativité ça s’apprend.
  • OUI, chaque enfant a d’immenses capacités créatives.
  • OUI, toute activité peut être créative, même les maths !

Alors, transformons l’éducation : 

  • La vie n’est pas un exercice académique (l’école buissonnière peut même se révéler très formatrice !)
  • Chaque enfant est unique, il n’y a pas un seul modèle
  • Aidons les enfants à croiser les disciplines et les approches : à quand la biologie théâtrale et la littérature mathématique ?
  • Laissons aussi de la place aux émotions
  • Célébrons le travail et les efforts, mais aussi les essais et les erreurs
  • Le jeu et l’ennui sont aussi des manières d’apprendre

A lire : « Out of our Minds – Learning to be creative » de Ken Robinson.

Anecdote : Cette photo a été prise lors du cours d’économie de l’innovation que j’ai le plaisir d’animer auprès d’étudiants dans une école de commerce. 

Quoi de mieux qu’un exercice de « mise en réseau » en groupe ? En plus d’instaurer un peu de bonne humeur et de mettre le groupe en énergie, ça permet de faire l’appel l’air de rien, et de mettre en pratique une théorie présentée en cours.

Des systèmes d’éducation alternatifs existent !

Piaget, Freinet, Steiner… et Montessori bien sûr, l’approche la plus en vogue.

En 1907 Maria Montessori a développé une nouvelle approche éducative, qui encourage l’autonomie de l’enfant. L’objectif est de « laisser l’enfant faire seul en s’effaçant progressivement ».

Pour cela, les enfants de tous âges se rencontrent au sein d’une même classe. Les plus jeunes apprennent par imitation au contact des plus âgés, qui eux mêmes développent leur sens des responsabilités. 

L’école d’aujourd’hui a un point commun avec l’entreprise : elle doit développer l’esprit d’entreprendre, l’innovation et la créativité. Et pour cela, n’oublions pas que la passion est le moteur le plus puissant (bien plus que toutes les évaluations du monde !).

Merci à Sara Clignet de m’avoir appris à enseigner et d’avoir écrit en miroir avec moi cette semaine.

Jean.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous devriez également aimer

  • Innovation

    Les bonnes pratiques de l’innovation alimentaire

    Temps de lecture estimé : 3 min

    Lire plus
    0 commentaires
    • Alimentation
    • anti-stratégie
    • Innovation
  • Point de vue

    Quelques conseils alternatifs à nos dirigeant.e.s.

    Temps de lecture estimé : 3 min

    Lire plus
    0 commentaires
    • alternatives
    • COVID-19
    • Diversité
    • Innovation
    • Intelligence collective
    • makers
    • politiques publiques
    • prise de décision
  • Méthode

    Alter’Storming©, une expérience de collaboration créative entre makers. Une nouvelle manière de brainstormer.

    Temps de lecture estimé : 4 min

    Lire plus
    1 commentaires
    • alternatives
    • brainstorming
    • Collaboration Créative
    • Créativité
    • Diversité
    • makers
    • Résilience
  • Créativité

    Quelle place pour la créativité dans l’éducation ?

    Temps de lecture estimé : 3 min

    Lire plus
    0 commentaires
    • Apprendre
    • Créativité
    • Education
    • enseignement
    • Innovation
    • Pédagogie
  • Créativité

    Scénario à l’horizon 2050 – La faillite de TESLA

    Temps de lecture estimé : 4 min

    Lire plus
    0 commentaires
    • COLLABORATION CRÉATIVE
    • COVID-19
    • Créativité
    • HORIZON 2050
    • RELANCE
    • SCÉNARIO
    • SOLIDAIRE
    • SOLITAIRE
  • Fiche de lecture

    Libres d’Obéir, le management du nazisme à nos jours de Johann Chapoutot

    Temps de lecture estimé : 4 min

    Lire plus
    0 commentaires
    • enseignement
    • histoire
    • Liberté
    • Management
    • Sécurité